Le SEO pour les débutants en 5 étapes clés

Grâce aux différents et nombreux outils disponibles sur internet, mettre sur pied son blog est simple. Mais à quoi sert-il si vous êtes le seul à le lire ?

Qu’est-ce que le SEO ?

Le SEO, dit le référencement naturel, est un ensemble de conditions, traité par des algorithmes, qui visent à améliorer la visibilité de votre site internet dans les moteurs de recherche.

Grossièrement, le SEO vous permets d’être vu au-delà de vos partages, de votre cercle ou de vos relations. Un utilisateur lambda pourrait tomber sur votre blog, grâce à une simple recherche Google.


Comment être mieux référencé alors ?

Il y a plusieurs techniques pour être mieux référencé sur un moteur de recherche et c’est ce que nous allons voir dans ces différents points.

I – Crawl

Google est-il autorisé à visiter toutes les pages de votre site internet ? Souhaitez-vous tout référencer ? C’est ça le crawl.

Grâce à un fichier nommé “robots.txt” présent à la racine de votre site internet, le moteur de recherche va analyser le fichier pour savoir ce qu’il a le droit ou non de “crawler” (visiter) votre site. S’il existe des restrictions (Disallow:), le moteur de recherche va sauter les dossiers restreints et continueront naturellement de visiter les dossiers autorisés.

II – Indexation

Cela nous amène alors tout naturellement votre l’indexation. Une fois que votre moteur de recherche aura crawlé votre site internet, ils vont vouloir enregistrer (indexer) vos pages dans leurs bases de données.

Il va donc répertorier et classer les pages accessibles de votre site internet. L’indexation peut alors se faire de plusieurs manières : Soit de “manière naturelle” avec le passage régulier d’un robot qui vient crawler votre site internet (notamment par la découverte de votre site internet à travers un backlink qui lui-même aura été crawlé) ou bien vous pouvez soumettre votre site internet à la Search Console de Google pour “forcer” l’indexation de votre site internet.

L’indexation peut également être optimisée avec l’utilisation d’outils comme notamment un sitemap.

III – Temps de chargement

Une fois qu’un utilisateur charge votre site internet, il va falloir que le temps de chargement soit optimisé. Pas besoin de vous faire un dessin, vous détestez attendre trop longtemps. qu’un site internet charge. Et bien les moteurs de recherche détestent aussi.

Google, mais pas que, fait particulièrement attention au temps de chargement d’une page, et de plus en plus sur mobile d’ailleurs. Votre page se doit d’être fluide, charger correctement, pas trop lourde, sinon vous risquez d’être sévèrement pénalisé dans votre référencement naturel.

Pour cela, il existe quelques outils pour analyser la vitesse de votre site internet, notamment GTMetrix ou encore Pingdom Tools.

IV – Maillage interne

Le maillage interne est une expression pas très jolie pour désigner le mode d’organisation des liens internes de votre site internet.

Une page internet va être indexée plus rapidement si elle est facilement trouvable dans la structure globale de votre site. Depuis votre page d’accueil, vous devez permettre à l’utilisateur de trouver facilement une page (contact, projets, news, blog, actus, articles etc). Généralement, il suffira de mettre un menu avec la plupart des pages présentes pour qu’elle soit correctement indexée, ou bien utiliser un fil d’ariane.

Le maillage interne a un réel impact lui-aussi sur le classement de vos pages sur un moteur de recherche.

V – La sémantique de vos pages

La sémantique est un élément important et primordial pour optimiser le référencement naturel de votre page. Voici quelques exemples non exhaustifs :

  • Title (58 caractères maximum)

Le titre de votre page doit être composé d’un mot-clef générique du langage courant, d’une marque ou d’un thème. Allez à l’essentiel !

Exemple : France-blog.fr | Libre et gratuit

  • Meta Description (230 caractères maximum)

La méta description ou description d’une page fait elle aussi partie intégrante d’un bon référencement naturel de votre page. Elle apparaîtra en-dessous de votre titre dans les moteurs de recherche.

Elle a alors un impact au-delà SEO mais surtout marketing. Il faut que vous trouviez une phrase accrocheuse, plusieurs mots-clefs, c’est le moment de séduire votre prochain visiteur. Pour les articles de blog par exemple, la plupart vont utiliser un extrait court de leurs articles, d’autres vont préférer écrire une méta description personnalisée pour aguicher le visiteur.

  • Heading Titles

Les Heading Titles ou titres éditoriaux sont les titres présents dans votre page (pas le titre qui représente votre page) qui vont guider le spectateur dans la lecture, comme un guide. Cela ressemble à <h1> ou <h2>, il faut créer des sous-parties dans votre contenu.

Cela va alors améliorer la lecture mais aussi votre référencement naturel.

Il existe d’autres types de Méta Tags (en plus de la description ou du titre) : Meta Auteur, Meta Charset, Meta Copyright, Meta Keywords etc.

Conclusion

Vous vous rendrez vite compte qu’avec le SEO, il y a toujours de quoi écrire. Il y a des centaines de manières de mieux aborder le sujet, d’améliorer votre référencement naturel. Je vous conseille alors de vous renseigner plus en profondeur si vous le souhaitez, des milliers d’articles sont trouvables sur internet.

Ce que je peux vous conseiller cependant, c’est d’aller voir nos outils “Référencements” pour combiner toutes vos chances d’être bien référencé, et enfin avoir un trafic qui mérite de lire votre travail.

Il n’y a pas meilleur référencement naturel qu’un bon contenu.

Image SEO pour les débutants
Image de fin de l’article “SEO pour les débutants”

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaire.
  • chat
    Ajouter un commentaire